Neovia Retraite / Actualités / Retraite universelle : les gagnants et les perdants

Retraite universelle : les gagnants et les perdants

Le premier objectif de la réforme est de rendre le système plus clair et plus équitable. Comme la situation financière ne permet pas d’aligner le système universel sur le modèle le plus généreux, certains assurés seront nécessairement perdants.

  • Mis à jour le jeudi 21 novembre 2019
  • Artisan
  • Dirigeant
  • Entreprise
  • Expatrié
  • Profession médicale
  • Profession réglementée

Réforme des retraites : les effets de la fusion des régimes de retraite

Les 42 régimes de retraite, à la réglementation disparate, vont se fondre dans le régime universel. La chose semble désormais entendue. Dans ce mouvement, les régimes spéciaux vont perdre progressivement le droit de prendre leur retraite avant 62 ans.

Toutefois, l’âge réel de départ à la retraite est actuellement de 62,7 ans en moyenne pour les salariés du secteur privé. Il est de 55,7 ans pour le personnel roulant de la RATP, 56,7 ans pour la police nationale, 56,9 ans pour les conducteurs à la SNCF et 57,7 ans pour les agents des industries électriques et gazières, selon la Cnav et la Cour des comptes.

Parallèlement, les régimes aux finances excédentaires, comme certaines sections des professions libérales, et l’Agirc-Arrco seront également perdants. Grâce à une gestion stricte, ils se sont constitués des réserves financières. Ces dernières s’élèvent, par exemple, à 70 milliards d’euros à l’Agirc-Arrco et à 7 milliards d’euros à la Carmf. Avec la fusion, ces réserves seront mises dans le pot commun et risquent de servir à éponger les déficits des régimes dont la gestion a été moins vertueuse. C’est la principale crainte de ces régimes excédentaires.  

Réformes des retraites :  les effets du système par points

Les points sont acquis moyennant des cotisations. Or, certaines professions comme les médecins libéraux et les cadres supérieurs, cotiseront moins à l’avenir. Au bout du compte, ils capitaliseront moins de points et auront, à terme, une plus petite retraite du régime obligatoire.

La retraite en points sera le reflet de toute une carrière, lorsque notre système actuel cible les meilleures années. La retraite de base des salariés, des artisans et des commerçants est calculée sur les 25 meilleures années de revenus professionnels. Celle des fonctionnaires tient compte des 6 derniers mois de traitement (hors prime). Les assurés à la carrière linéaire, désavantagés hier, se trouveraient donc en meilleure position.

A l’inverse, les assurés à la carrière ascendante seraient perdants. Pour éviter une baisse importante du niveau des retraites des fonctionnaires, leurs primes pourraient être intégrées dans la base de calcul des cotisations. Leur revenu net s’en trouverait diminué. Toutefois, ils feraient l’acquisition d’un plus grand nombre de points. Cette parade vaut uniquement pour les fonctionnaires percevant des primes. Tous ne sont pas dans ce cas, notamment les enseignants pour lesquels une revalorisation des traitements serait envisagée.

L’autre profil d’assuré touché reste les carrières dites « heurtées ». Sont concernées, en particulier, les femmes recourant au travail à temps partiel ou suspendant leur activité à la naissance des enfants. Ces interruptions de carrière se rencontrent également en début de vie professionnelle, avec des successions de contrats courts, ou en fin de carrière en cas de licenciement. La règle des 25 meilleures années de salaire gommait « ces passages à vide ». Ce n’est pas le cas du système universel. Néanmoins, un système de points gratuits pourrait corriger ces aléas de carrière. Les modalités d’attribution ne sont pas encore connues.

Réforme des retraites : les âges clés

Le régime universel envisage d’instituer un âge d’équilibre à 64 ans. Les actifs ayant commencé à travailler jeune, mais ne remplissant pas les conditions de la retraite anticipée pour carrière longue, seront alors désavantagés. Ils peuvent aujourd’hui prendre leur retraite à taux plein à 62 ans. Dans le régime universel, ils devront attendre 64 ans. S’ils partent à l’âge légal, leur retraite subira un abattement de 10 %, jusqu’à la fin de leur vie.

À l’inverse, les actifs ayant fait des études longues seront favorisés. Si l’allongement de la carrière est préféré à l’âge d’équilibre, la situation s’inverse. Les perdants sont les actifs entrés tardivement dans la vie active.

Contactez un expert retraite

Rédacteur/Rédactrice:


Clara GALLET

Rédactrice

N°1Du conseil et de l'expertise retraitePrésente sur toute la France avec son réseau de consultants, et implantée à Lyon et Paris, NEOVIA est la N°1 du conseil et de l'expertise retraite avec 5,6 Millions d’euros de chiffre d’affaires (+14% de croissance en 2016).
10 000ClientsCréée en 2004, la société accompagne chaque année plus de 1 700 clients, qu’ils soient salariés, chefs d’entreprises, professions libérales, artisans commerçants, expatriés, dans l’étude et la mise en place de leurs droits à la retraite.
50Collaborateurs à votre écouteNous proposons un audit complet des droits à la retraite en réalisant une reconstitution de carrière, un recalcul des droits et un accompagnement dans la mise en place des demandes de retraite.

L'info retraite

Que vous soyez dirigeants, cadres dirigeants, artisans, commerçants, en professions libérales, expatriés ou DRH, découvrez toute l'actualité sur la retraite présentée par les experts de NEOVIA.

Tout savoir sur la retraite pour les dirigeants

mardi 12 janvier 2021

Régime, rachat de trimestres, liquidation, et dispositifs de retraite : nos experts font le point sur la retraite pour les dirigeants.

Nouveau décret pour la prise en compte du chômage partiel pendant la Covid-19

samedi 02 janvier 2021

Le décret de décembre 2020 rend désormais possible la prise en compte des périodes d'activité partielle sur le relevé de carrière.

Nos clients
prennent la parole
Découvrir

Télécharger le

LIVRE BLANC - DRH

Vous êtes régulièrement sollicité sur le sujet de la retraite ? Les experts de NEOVIA Expertise Retraite ont créé pour vous un livre blanc qui a pour vocation de vous aider à comprendre les différents dispositifs qui s’offrent à vous et à vos collaborateurs afin de pouvoir mieux anticiper, mieux préparer et être mieux informé.

Télécharger le livre blanc

Découvrez nos

formations retraite

NEOVIA vous propose 4 modules de formation adaptés à tout public pour préparer votre retraite. Vous, ou vos collaborateurs, pourrez ainsi faire le point la vérification des relevés de carrière et sur les démarches administratives nécessaires à la constitution du dossier. Le passage à la retraite est un cap important dans la vie, le mieux c’est de l’anticiper !

Découvrir nos formations

Nos prestations

NEOVIA vous accompagne dans l'optimisation de vos droits à la retraite. Découvrez l'ensemble de notre approche conseil et choisissez d'être accompagné par les experts de NEOVIA

Nous utilisons des cookies informatiques afin de faciliter et améliorer les interactions avec nos sites internet et services, de mieux comprendre comment notre site internet et services sont utilisés et de personnaliser les annonces publicitaires. Pour plus d'informations, gérer ou modifier les paramètres des cookies, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour les finalités ci-dessus.

Accepter Configurer
Prendre un rendez-vous