Vous vous posez des questions retraite ?
Nous vous aidons à y voir clair
Accueil > Le blog "Paroles d'experts" > Actualités NEOVIA > Conférence sur la retraite des dirigeants à l’ECF Nord Pas-de-Calais

Conférence sur la retraite des dirigeants à l’ECF Nord Pas-de-Calais

L’ECF Nord Pas-de-Calais a convié NEOVIA Retraite et son partenaire LexisNexis à venir s’exprimer devant ses adhérents le 15 février 2016.
 
Au programme de cette nouvelle conférence : « Le départ en retraite du dirigeant : comment garantir la complétude des droits ? », un sujet particulièrement sensible sur lequel les experts-comptables sont parfois consultés par leurs clients.
 
Ils ont pu échanger autour de cette problématique avec Frédéric BARREL, notre Directeur Technique et Maxime NAVARETTE, Editeur juridique – Département Juristes d’affaires et Experts-comptables de LexisNexis. Ces deux experts leur ont présenté une méthodologie pratique à appliquer lorsqu’ils doivent accompagner leurs clients sur cette délicate question du départ à la retraite et notamment autour de 4 grands axes :

 
Depuis 2013, NEOVIA Retraite et LexisNexis sont partenaires et s’associent pour fournir aux Experts-Comptables et Commissaires aux comptes, veille réglementaire et outils méthodologiques nécessaires au développement de leur activité de conseil, sur le sujet de la retraite via la plateforme Lexis 360® et leurs fiches missions.

  • Cet article vous a-t-il été utile ?
  • Oui   Non
BESOIN D'INFORMATION
  • Cet article vous a-t-il été utile ?
  • Oui   Non

Suggestion d'articles

COMMENTAIRES

NOGARET Philippe

Bonjour,
Je suis dirigeant-salarié d’une jeune SASU et mon 1er exercice comptable se terminera au 30 juin2017. J’ai découvert le monde de l’entrepreneur en 2016 après 34 années de salariat dans l’industrie et une rupture conventionnelle à 61 ans (non provoqué). Mon activité est une activité de conseils et d’accompagnement en projets industriels (management de projet technique et conduite de programme R&D). Sur ce 1er exercice, la SASU ne me verse pas de salaire et je n’ai pratiquement pas de charges. Aussi l’imposition se fera sur 90% du CA. Je cherche donc à réduire le bénéfice. Mon besoin est de racheter 12 trimestres de cotisations retraite au régime général (3 années d’études supérieures) pour ramener de 66 à 63 ans l’âge d’obtention du taux plein. La question est : est-il possible de le faire financer sur le résultat de la SASU et comment dois-je m’y prendre pour minimiser les cotisations sociales et l’imposition sur la société ? En vous remerciant par avance pour vos conseils, recevez mes cordiales salutations.

    NEOVIA
    NEOVIA

    Bonjour Philippe,

    Votre question relève plus de l’expertise comptable que de la retraite, et nous vous invitons donc à la poser à votre conseil habituel dans ce domaine. Toutefois et pour vous donner un premier élément de réponse, compte tenu du statut de votre société, il ne nous paraît pas possible de faire payer votre rachat de trimestres personnel directement par l’entreprise. A défaut, cette opération pourrait alors relever de l’abus de bien social. En revanche, une fois les sommes nécessaires versées par la société (salaires ou dividendes), le montant du rachat est intégralement déductible de votre revenu imposable personnel.
    Par ailleurs, vous devez certainement être indemnisé par Pôle Emploi suite à votre rupture conventionnelle. Avez-vous bien évalué où est votre intérêt à long terme : percevoir les indemnités de chômage jusqu’à l’ouverture du droit à la retraite à taux plein ou effectuer ce rachat des années d’études supérieures pour percevoir vos retraites au plus tôt ? En effet, même si le montant de vos retraites est supérieur aux indemnités de Pôle Emploi, vous avez peut-être intérêt à les percevoir le plus longtemps possible.

    Bien cordialement,

    l’Equipe NEOVIA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

         
 

Suivez-nous

           

Tél. : 04 27 02 17 78
contact@neoviaretraite.fr