Vous vous posez des questions retraite ?
Nous vous aidons à y voir clair
Accueil > Le blog "Paroles d'experts" > Conseils utiles > Les trois clés de voûte d’un bilan patrimonial efficace

Les trois clés de voûte d’un bilan patrimonial efficace

Les trois clés de voûte d’un bilan patrimonial efficaceDessiner une stratégie patrimoniale ne s’improvise pas. En tant que spécialiste de l’accompagnement des dirigeants,  des cadres de TPE PME, des professions libérales, Nathalie Jourdan de Partition Finance nous rappelle qu’il est important de réaliser un bilan patrimonial pour se projeter efficacement dans le futur.

Définissez vos besoins

Rien ne sert de partir tête baissée lorsqu’on envisage une stratégie patrimoniale cohérente et pérenne. D’où l’utilité de réaliser un bilan patrimonial qui découle en premier lieu de la détermination de vos futurs besoins.

En première instance, il est donc important de définir ces besoins et de clarifier vos projets pour l’année qui vient, puis sur les cinq prochaines années et enfin à plus long terme.  Vos projets sont certainement très divers et peuvent concerner : l’acquisition d’une voiture, d’une maison, la transmission à vos enfants ou petits-enfants, la cession de votre entreprise, de votre patientèle, la préparation de votre retraite, etc. Il est évident que les sujets ne manquent pas. Il est donc fondamental en premier lieu de lister vos besoins immédiats et futurs, puis de les classer par ordre de priorité en fonction de votre parcours de vie (mariage, enfants, investissements immobiliers, mobiliers…).

Faites le point sur vos actifs et vos dettes

Où en êtes-vous aujourd’hui de vos actifs mobiliers et immobiliers, où en sont vos rendements ? Dans le cadre d’un bilan patrimonial, il faut recenser précisément les éléments de votre situation familiale, personnelle et fiscale : âge, profession et revenus de chacun des membres de la famille, régime matrimonial, donations effectuées, montant d’impôts payés ; puis de dresser l’état des lieux de vos actifs immobiliers, d’estimer leur valorisation, leur rentabilité, et enfin de faire de même pour vos actifs mobiliers.

Comme une constitution de patrimoine n’est jamais décorrélée de la trajectoire personnelle du dirigeant ou d’une profession libérale, il est aussi très important de recenser les revenus obtenus par le biais de votre statut professionnel comme la participation, l’intéressement, et l’ensemble des sommes placées par exemple sur un plan d’épargne salariale. Ce dernier est par ailleurs une particularité à prendre en compte puisque le plan d’épargne entreprise (PEE) permet par exemple de répondre à des besoins spécifiques comme la naissance d’un troisième enfant, un mariage ou encore la construction de votre résidence principale. En recensant ces divers renseignements, vous aurez un regard objectif sur la rentabilité de chaque élément de votre patrimoine, ou du moins, du gain que vous pouvez en attendre à plus ou moins long terme.

Faire le point sur son patrimoine, c’est aussi évoquer les dettes car elles viennent légitimement en déduction des sommes dont vous pouvez ou pourriez disposer grâce à vos divers placements. Pour avoir une vision complète de votre surface financière, vous devez donc également faire un bilan des crédits en cours. Prêts à la consommation, automobile, immobilier, ne négligez aucun de ces éléments.  Pour chacun d’eux, notez le nombre d’échéances restantes, le capital qui doit encore être remboursé, etc. Faites également la différence entre les types de crédits en indiquant leur taux, surtout à l’heure actuelle ils sont historiquement très bas. En calculant votre taux d’endettement et en faisant la différence entre ce que vous possédez (l’actif de votre patrimoine) et toutes ces dettes (le passif de votre patrimoine), vous aurez alors une vision globale de votre situation patrimoniale. Vous pouvez aussi mieux vous rendre compte de la marge de manœuvre dont vous disposez pour vos futurs projets.

Un bilan patrimonial pour vous projeter dans le futur

Le bilan patrimonial peut en effet vous permettre de mettre en avant la nécessité de revoir l’affectation de vos actifs. Cela repose sur vos nouveaux besoins mais aussi sur les gains espérés. Il ne faut peut-être pas conserver un produit qui a peu ou pas rapporté de gains. Cela permet aussi de mieux tenir compte des évolutions fiscales et de moins privilégier les produits fortement taxés pour favoriser les autres. Les règles fiscales étant modifiées chaque année et dans un contexte économique très changeant, un bilan patrimonial n’a de sens que s’il est réalisé régulièrement : un par an dans l’idéal, ou un tous les cinq ans à minima, selon vos objectifs. Ce n’est donc qu’après avoir défini vos besoins, les avoir priorisés, et après avoir dressé le bilan de vos actifs, que vous pourrez vous  projeter et arbitrer ainsi votre patrimoine. Le bilan patrimonial  vous permet de mieux savoir quels placements ou produits financiers vous conviennent le mieux ou affichent une rentabilité intéressante, et vers quelle stratégie d’épargne il vaut mieux aller. En  fonction de votre profil et de vos attentes, les objectifs sont très divers : développer le patrimoine immobilier et mobilier, réduire la fiscalité, optimiser les placements, préparer la retraite en l’assortissant de revenus complémentaires, organiser la succession… Il s’agit d’appréhender finement l’intégralité des problématiques et surtout avec un vrai sens de l’anticipation, car n’oublions pas que penser patrimoine, c’est concevoir une vraie stratégie patrimoniale.

Article rédigé par Nathalie Jourdan
Consultant Financier
www.partiition-finance.com

  • Cet article vous a-t-il été utile ?
  • Oui   Non
BESOIN D'INFORMATION
  • Cet article vous a-t-il été utile ?
  • Oui   Non

Suggestion d'articles

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

         
 

Suivez-nous

           

Tél. : 04 27 02 17 78
contact@neoviaretraite.fr