Vous vous posez des questions retraite ?
Nous vous aidons à y voir clair
Accueil > Conseils retraite > Connaître ses droits > Qu’est-ce que le taux plein ?

Qu’est-ce que le taux plein ?

Pour rappel, le taux plein est le taux de liquidation de la retraite quand elle est accordée sans abattement ou décote.

Une retraite sans abattement définitif

La formule du calcul des pensions de retraite inclus un taux de liquidation exprimé en pourcentage :

Pour les régimes de base CARSAT, MSA et RSI : SAM  x Taux de liquidation x (durée d’assurance / durée de référence)

Pour les autres régimes : Point x Valeur du point x Taux de liquidation

Le taux plein correspond au pourcentage maximum qui peut être appliqué, il varie selon les régimes :

Tableau taux plein

Les conditions d’obtention du taux plein

Principe :

Sauf cas particulier, le taux plein s’obtient de deux façons :

Exemple : Vous êtes né en 1956. Pour avoir le taux plein, vous devez soit avoir validé 166 trimestres soit attendre l’âge de 67 ans. Vous aurez donc automatiquement le taux plein à 67 ans. Mais vous pourrez l’obtenir avant à condition d’avoir validé 166 trimestres.

Exception :

Néanmoins, certains régimes l’accordent uniquement lorsque l’assuré a atteint un certain âge. C’est le cas, par exemple, de l’AGIRC Tranche C (retraite complémentaire salariée) pour les points acquis avant 2016 : vous pourrez percevoir la retraite correspondante sans abattement uniquement à compter de 67 ans.

Également, le taux appliqué par la majorité des retraites complémentaires des professions libérales est uniquement conditionné par l’âge. En effet, seules les complémentaires CIPAV et CNBF peuvent être perçues sans abattement avant l’âge du taux plein (sous réserve de percevoir aussi la retraite de base à taux plein).

Exemple : Vous êtes médecin (et donc êtes soumis au régime CARMF), né le 15/03/1956 et avez validé 166 trimestres au 31/03/2018. Vous avez la possibilité de demander à percevoir vos retraites dès le 01/04/2018 à taux plein. Cependant, vos complémentaires CARMF et ASV seront minorées si vous n’attendez pas 65 ans pour les demander.

Enfin, il existe également des exceptions dues à votre situation médicale ou familiale. Les personnes reconnues inaptes au travail bénéficient automatiquement de leurs retraites sans abattement. Même si elles n’ont pas le nombre de trimestre ou l’âge requis.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur nos pages : la retraite du dirigeant, la retraite des professions libérales, la retraite des artisans commerçants

Avertissement : les informations publiées en matière de réglementation sur les droits à la retraite sont des informations en vigueur à date de publication.

  • Cet article vous a-t-il été utile ?
  • Oui   Non
BESOIN D'INFORMATION
  • Cet article vous a-t-il été utile ?
  • Oui   Non

Suggestion d'articles

COMMENTAIRES

POIRIER

Ce 1er janvier 2017, je viens de commencer une retraite progressive à 80 % de temps travaillé (chaumé le vendredi) pour une mise en retraite le 30 set 2017.
==> Quel est le décompte du nombre de jours de congés auxquels j’ai droit sur ces 3 trimestres 2017. La référence de mon employeur (DGA) étant : 25 CA + 9 RTT perso + 9 RTT imposés dont la semaine noël-31 décembre ?

    NEOVIA
    NEOVIA

    Bonjour Dominique,

    Votre question relève plus du code du travail ou de votre convention collective que de la réglementation retraite.
    De plus, la réponse doit figurer sur l’avenant à votre contrat de travail établi à effet du 1er janvier 2017.
    Enfin, la réponse du nombre de jours de congés à prendre avant fin septembre 2017 dépend aussi de la périodicité des congés : par année civile ou du 1er juin au 31 mai.

    Bien cordialement, l’Equipe Neovia.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

         
 

Suivez-nous

           

Tél. : 04 27 02 17 78
contact@neoviaretraite.fr