Vous vous posez des questions retraite ?
Nous vous aidons à y voir clair
Accueil > Conseils retraite > Conseils utiles > Demandes de retraite, à qui s’adresser ?

Demandes de retraite, à qui s’adresser ?

Les règles de compétences varient en fonction de votre lieu de résidence principale et des régimes auxquels vous avez appartenu.

Pour le Régime Général, il faut s’adresser à la caisse du lieu de résidence, et si possible à l’Agence Retraite dont dépend votre domicile :

  1. Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV) si résidence en Ile-de-France.
  2. Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail (CARSAT) si résidence dans un autre département métropolitain.
  3. Caisse Générale de Sécurité Sociale (CGSS) si résidence dans un département d’outre-mer.

Pour le Régime des Salariés Agricoles, il faut s’adresser à la Mutualité Sociale Agricole (MSA) du département de résidence.

Pour le Régime des Exploitants Agricoles, il faut s’adresser à la Mutualité Sociale Agricole (MSA) du département d’exercice de la dernière activité non-salariée agricole.

Pour le Régime Sociale des Indépendants (RSI) il faut s’adresser à la caisse départementale RSI dont relève la dernière activité commerciale ou artisanale.

Attention, pour les quatre régimes ci-dessus, le Régime Général, le RSI et la MSA (Salariés et Exploitants Agricoles) une seule demande de retraite est à adresser à la caisse du dernier régime d’affiliation. Charge à l’organisme qui reçoit votre dossier de demande de retraite de le faire suivre aux autres régimes concernés par votre carrière.

Pour les retraites complémentaires salariées, ARRCO, AGIRC et IRCANTEC, le plus simple est d’obtenir un rendez-vous auprès du Centre d’Information, de Conseil et d’Accueil des Salariés (CICAS) de votre département de résidence. Pour cela il suffit de contacter le 0 820 200 189.

Vous pouvez aussi vous adresser directement à votre dernière caisse AGIRC si vous êtes cadre, ou ARRCO dans le cas contraire, et à l’IRCANTEC, mais les démarches seront plus complexes.

Pour le régime de Profession Libérale, il convient de s’adresser directement à la caisse concernée. Attention, la date d’effet de la retraite est toujours fixée au 1er jour d’un trimestre civil. De plus, si vous avez cotisé à deux caisses de Profession Libérales, il faut bien effectuer deux demandes distinctes.

Pour les régimes de Fonctionnaires, la Caisse Nationale de Retraite des Collectivités Locales (CNRACL), et le Fonds Spécial des Pensions et des Ouvriers des Etablissements Industriels de l’Etat (FSPOEIE) toute constitution de dossier doit être réalisée par le dernier employeur du Public.

Pour les autres Régimes Spéciaux il faut s’adresser directement à la caisse de retraite concernée.

Il s’agit des régimes suivants :

  1. Marine Marchande (ENIM)
  2. SNCF
  3. RATP
  4. Mines et le Régime du Personnel de la Caisse Autonome Nationale de la Sécurité Sociale dans les Mines (CANSSM)
  5. Caisse de Retraite et de Prévoyance des Clercs et Employés de Notaire (CRPCEN)
  6. Industries Electriques et Gazières (IEG)
  7. Banque de France
  8. Comédie Française
  9. Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris
  10. Opéra National de Paris
  11. Port Autonome de Strasbourg

NEOVIA Retraite, N°1 du Conseil et de l’Expertise retraite des dirigeants, professions libérales, artisans commerçants, accompagne ses clients dans la réalisation des formalités de demandes de retraite ou de rachats de trimestres et de cotisations.

  • Cet article vous a-t-il été utile ?
  • Oui   Non
BESOIN D'INFORMATION
  • Cet article vous a-t-il été utile ?
  • Oui   Non

Suggestion d'articles

COMMENTAIRES

Alain Jamet

Bonjour, j’ai été inter mitant du spectacle, je suis à la retraite , et touche aux environs de 600€ par mois, certains agents artistique ne m’ont pas déclaré, en
plus ils sont décédés , à quoi j’ai droit

Cordialement Alain Jamet

    NEOVIA
    NEOVIA

    Bonjour Alain,

    lors de l’instruction de votre dossier de demande de retraite, la caisse du régime général vous a adressé un relevé de carrière et vous a interrogé sur les périodes manquantes. A cette occasion, c’est bien à l’assuré de vérifier sa carrière et de signaler les droits/périodes manquantes.
    Il n’y a pas de délai de prescription après l’attribution de la retraite pour la faire réviser mais le rappel correspondant ne portera que sur 5 ans de retraite. La régularisation de votre carrière et du montant perçu dépendra des documents ou justificatifs que vous serez à même de fournir, et dont la nature dépend des périodes concernées. Peut être pourriez-vous argumenter votre demande de régularisation auprès du régime général sur l’enregistrement de votre carrière auprès de votre caisse de retraite complémentaire.

    Cordialement,
    Carole

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

         
 

Suivez-nous

           

Tél. : 04 27 02 17 78
contact@neoviaretraite.fr