Neovia Retraite / Actualités / Etude de cas carrière médicale : la solution du rachat de trimestres est-elle une bonne option ?

Etude de cas carrière médicale : la solution du rachat de trimestres est-elle une bonne option ?

M. Bernard est né en avril 1961. Il est aujourd’hui père de deux enfants. Après de longues années d’études, il a ouvert son cabinet médical en 1991. Depuis cette date il travaille également à l’hôpital sous le statut de salarié. Selon l’estimation indicative globale, s’il prend sa retraite à 62 ans, il aura 144 trimestres et pourra compter sur 3 361 euros de pensions. Pour décrocher le taux plein et 5 102 euros de retraites mensuelles, il lui faudrait attendre ses 67 ans, en 2028. Il envisage néanmoins de cesser son activité avant. Pour prendre sa décision, M. Bernard a besoin de savoir s’il est opportun de racheter des trimestres.

  • Mis à jour le lundi 25 janvier 2021
  • Profession médicale

La reconstitution de carrière

Pour établir le plus justement possible le montant de la future retraite, la carrière doit être passée au crible. Pourquoi ? Pour détecter toutes les périodes d’activité oubliées et les erreurs, comme par exemple, un salaire brut annuel erroné. Ce travail est réalisé en confrontant les bulletins de salaires et relevé de cotisations de toute la carrière avec les éléments portés sur le relevé de carrière. Pour ce dossier, le travail du conseiller retraite a été fructueux.

En 1982, M. Bernard a travaillé : pour cette année-là aucun oubli n’est à signaler. En revanche, pour les années au cours desquelles M. Bernard a été externe puis interne – entre 1984 – 1990 – deux omissions sont relevées.

Des régularisations demandées

La première erreur à rectifier concerne une période d’activité entre 1986 et 1987. M. Bernard était alors interne au CHU de Grenoble et a cotisé à l’Ircantec. Toutefois, ce régime complémentaire n’a pas pris en compte cette période. Avec une « attestation employeur » réclamée au CHU de Grenoble et présentée à l’Ircantec, 28 points supplémentaires ont été ajoutés au compte de points (soit un euro de plus par mois).

Une deuxième période d’internat dans un hôpital local, entre 1986 et 1987, n’était connue ni du régime général, ni de l’Ircantec. Avec la photocopie des bulletins de salaire correspondant, le régime général a validé 5 trimestres en plus. Grâce à cela M. Bernard a la possibilité d’obtenir sa retraite à taux plein dès le 1er janvier 2028 (au lieu du 1er mai 2028). Aux vues de l’attestation du versement des cotisations établies par l’hôpital local, 95 points Ircantec supplémentaires ont été obtenus (soit 3 euros en plus par mois).

Enfin, la régularisation de l’année 1987 au régime général permet de faire entrer la rémunération brute correspondante dans les 25 meilleures années de salaire. Le montant de la retraite de base de salarié s’en trouve augmenté.

Les possibilités de rachat de trimestres

Pour son activité libérale M. Bernard cotise à la CARMF (Caisse Autonome de Retraite des Médecins de France). Dans le même temps, il relève également du régime général pour son activité à l’hôpital. Auprès de quel régime peut-il opérer son rachat de trimestres pour les années incomplètes ? Seulement auprès du régime général selon la règle suivante : « le régime général est compétent en cas d’affiliations simultanées au régime général et à d’autres régimes ».

Après la rectification opérée sur sa carrière et les 5 trimestres validés en plus, M. Bernard aura 149 trimestres à 62 ans (au 1er mai 2023). Il lui en faudrait 167 pour obtenir le taux plein. En rachetant 12 trimestres, il atteindrait ce chiffre fatidique. Or, il le peut au titre d’années incomplètes (comportant moins de 4 trimestres validés).

Bilan financier de l’opération de rachat de trimestres

Le rachat de 12 trimestres coûterait 54 528 euros à M. Bernard, s’il le fait le plus tôt possible. Cette dépense est déductible des revenus de M. Bernard ce qui se traduirait par une baisse de 10 435 euros de son impôt.

Avec un rachat de 12 trimestres, le montant de ses retraites serait de 3 618 euros à 62 ans, au 1er mai 2023 (contre 3361 euros sans rachat) et à 4 190 euros pour un départ à la retraite au 1er mai 2025, date à partir de laquelle il pourrait obtenir le taux plein. Sans rachat, il obtiendrait sa retraite à taux plein à 67 ans (le 1er mai 2028) pour un montant de 5 102 euros mensuel.
A partir de ces éléments, le conseiller retraite a calculé la rentabilité du rachat selon différents scénarios.

Monsieur BERNARD souhaite cesser son activité :

Pour une liquidation de la retraite à l’âge légale, M. Bernard percevra entre 62 et 80 ans :

  • 731 261 euros sans rachat.
  • 732 123 euros avec rachat. Avec cette solution M. Bernard a un gain de 862 euros.

Monsieur BERNARD souhaite poursuivre son activité sans limitation de revenus :

Pour une liquidation de la retraite à taux plein :

  • Sans rachat, M. Bernard devra attendre le 1er janvier 2028 et recevra jusqu’à ses 80 ans : 806 423 euros.
  • Avec rachat, la liquidation des retraites pourrait se faire dès le 1er janvier 2025. Mais M. Bernard recevra jusqu’à ses 80 ans seulement 777 764 euros ce qui lui fait enregistrer une perte de 28 659 euros (806 423 – 777 764 = 28 659 euros).

Le rachat est déconseillé pour M. Bernard.

 

Carrière médicale : la solution du rachat de trimestres est-elle une bonne option ?

Les apports de Neovia

Grâce à l’analyse fine de sa carrière, M. Bernard a gagné 5 trimestres. Cela se traduit par une augmentation de sa retraite et lui permet d’obtenir le taux plein au 1er janvier 2028. Côté complémentaire, les 123 points Ircantec supplémentaires rapportent 4 euros par mois (pour une liquidation des pensions à taux plein).

À savoir : le coût de rachat d’un trimestre dépend de plusieurs critères. En premier lieu, l’âge auquel la demande de rachat est faite : le prix augmente jusqu’à 62 ans puis baisse légèrement jusqu’à 67 ans. La moyenne des revenus professionnels bruts des 3 dernières années joue également sur la somme à débourser. Le coût tient compte enfin de l’option choisie : avec l’option 1, le rachat augmente le taux de la liquidation de la retraite, avec l’option 2, le rachat, dont le prix est plus élevé, joue sur le taux et la durée d’assurance. Le prix d’achat d’un trimestre est fonction du niveau de revenus et de l’âge atteint au moment de la réalisation de l’opération.

 

Si vous souhaitez plus d’informations, contactez-nous pour un diagnostic personnalisé de votre situation ! 

Contactez un expert retraite

Rédacteur/Rédactrice:


Julia Sebo

Rédactrice et Experte Retraite

N°1Du conseil et de l'expertise retraitePrésente sur toute la France avec son réseau de consultants, et implantée à Lyon et Paris, NEOVIA est la N°1 du conseil et de l'expertise retraite avec 5,6 Millions d’euros de chiffre d’affaires (+14% de croissance en 2016).
10 000ClientsCréée en 2004, la société accompagne chaque année plus de 1 700 clients, qu’ils soient salariés, chefs d’entreprises, professions libérales, artisans commerçants, expatriés, dans l’étude et la mise en place de leurs droits à la retraite.
50Collaborateurs à votre écouteNous proposons un audit complet des droits à la retraite en réalisant une reconstitution de carrière, un recalcul des droits et un accompagnement dans la mise en place des demandes de retraite.

L'info retraite

Que vous soyez dirigeants, cadres dirigeants, artisans, commerçants, en professions libérales, expatriés ou DRH, découvrez toute l'actualité sur la retraite présentée par les experts de NEOVIA.

Etude de cas fin de carrière : comment l’aménager dans les meilleures conditions possibles ?

mardi 06 avril 2021

Découvrez comment NEOVIA a traité le dossier de Mme. Lucas, qui se questionne sur la retraite progressive.

Passage à la retraite : prévoyez votre imposition !

mercredi 31 mars 2021

Imposition et prélèvement à la source : nous vous donnons toutes les informations à savoir avant votre départ en retraite.

Nos clients
prennent la parole
Découvrir

Télécharger le

LIVRE BLANC - DRH

Vous êtes régulièrement sollicité sur le sujet de la retraite ? Les experts de NEOVIA Expertise Retraite ont créé pour vous un livre blanc qui a pour vocation de vous aider à comprendre les différents dispositifs qui s’offrent à vous et à vos collaborateurs afin de pouvoir mieux anticiper, mieux préparer et être mieux informé.

Télécharger le livre blanc

Découvrez nos

formations retraite

NEOVIA vous propose 4 modules de formation adaptés à tout public pour préparer votre retraite. Vous, ou vos collaborateurs, pourrez ainsi faire le point la vérification des relevés de carrière et sur les démarches administratives nécessaires à la constitution du dossier. Le passage à la retraite est un cap important dans la vie, le mieux c’est de l’anticiper !

Découvrir nos formations

Nos prestations

NEOVIA vous accompagne dans l'optimisation de vos droits à la retraite. Découvrez l'ensemble de notre approche conseil et choisissez d'être accompagné par les experts de NEOVIA

Nous utilisons des cookies informatiques afin de faciliter et améliorer les interactions avec nos sites internet et services, de mieux comprendre comment notre site internet et services sont utilisés et de personnaliser les annonces publicitaires. Pour plus d'informations, gérer ou modifier les paramètres des cookies, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour les finalités ci-dessus.

Accepter Configurer
Prendre un rendez-vous